AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Only you and me, just us…» feat Erika Adams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: « Only you and me, just us…» feat Erika Adams    Mar 5 Oct - 3:00


Erika Adams &
Julian Sullivan



« Only you and me, just us…»



© What Elsee

ROSE - Mr Julian – Il ouvrit difficilement un œil, histoire de montrer qu’il était bien réveillé - Mr Antony au téléphone, il dit que c’est important…
JULIAN – Mais merde qu’est qu’il veut à cette heure-ci.. ! – Il prit le téléphone des mains Rose, puis il la remercia avant qu’elle ne prenne congé. – Quoi Antony ? t’as vu l’heure bordel ?!.. – Il regarda son réveil et vu qu’il n’était pas si tard que ça… - Oui, j’t’écoute qu’est qui t’arrives mec’ … - Son ami lui expliquait la situation, Julian émit des « Mm» pour dire qu’il affirmait ses dires avant de prendre la parole à son tour. – Bon tu sais quoi, t’as perdu que 10 000, c’est pas bien grave, jt’avais dit de pas prendre ces tournois à la légère…Ouais…Non, j’suis pas d’accord Antho’, mais.. oohh merde tu comprends rien…Bon, dis au mec que c’est ok pour ce soir, faut bien que je rattrape tes conneries !

Le jeune homme raccrocha et jeta le téléphone sur le lit avant de se laissait tomber en arrière pour se rallonger. Ce genre de réveil n’était pas ceux qu’affectionnait Julian, lui il préférait être réveillé par Erika, sa séduisante petite amie…au lieu de ça, c’était Antony son meilleur ami qui l’appela pour le sauver. Ce dernier était accro au tournoi de poker, et étant un jeune riche, il pariait des sommes folles, et perdait souvent. Ensuite, il appelait Julian pour rattraper le coup…Julian était doué à ce jeu de carte car il savait bien mentir. C’était un trait de son caractère qui lui avait été « transmit » par son père, adepte des mensonges en tout genre, mais qui tiennent bien la route. Il regarda une deuxième fois l’heure, et en conclut que s’il ne se levait pas maintenant, il allait être en retard, mais surtout, il allait se rendormir. Bien que la deuxième solution le tentait bien, il préféra quand même se lever et prendre le chemin de la faculté.

Julian avait repris les cours que depuis quelques jours, et déjà il était las. Les études ne s’étaient définitivement pas son truc. Il se languissait de travailler et de monter sa petite affaire. Il avait quelques idées sur ce qu’il voulait faire, mais rien de bien concret pour l’instant. Il se laissa d’ailleurs porter par le vent, la flemme était sa meilleure amie/ennemie. Il était surtout trop habitué à avoir ce qu’il voulait quand il le voulait, et le fait de faire ses preuves le tenter, mais pas maintenant, plus tard. Pour l’instant il préfère profiter de ce qu’il lui ait donné, autrement dit, tout !

Il était enfin levé et s’était dirigé vers la douche. Il y resta quelques minutes avant d’en sortir et d’enfiler un t-shirt et un jean. Julian était un garçon à la pointe de la mode, pas de la à être une fashion victime comme sa petite-amie, mais il appréciait vraiment les vêtements de marque. Sa paire de chaussure enfilée, il avala en vitesse un trait de jus d’orange, et se mit en route pour la fac’. Enfin en route, c’est Clarence qui le conduit à cet endroit tous les matins dans sa longue limousine. Vous ne pensiez quand même pas qu’il allait marcher ?

Installé confortablement dans la voiture, Julian continua son petit dej’ tout en regardant son téléphone, il envoya quelques sms à des ami(e)s, et surtout, il regarda son twitter, histoire de se tenir au courant des derniers potins. Julian était souvent la cible de rumeur toute aussi bizarre les unes que les autres, et ça l’amusait de voir ce qu’on racontait sur lui. De plus, il faut savoir que certaines rumeurs étaient lancées par lui…Il s’amusait du système et il aimait bien ça.

Arrivé devant Columbia, il marcha –d’un pas foncièrement lent – vers son amphi. Il avait cours de commerce international toute la matinée avec le même professeur. Ce même professeur qui n’affectionnait pas particulièrement le jeune homme, il trouve Julian trop arrogant, limite impoli. Ça le jeune homme le savait, et rien que pour taquiner encore plus son cher professeur, il en jouait. C’était sa manière à lui de faire passer le cours plus vite. Il entra donc dans la salle, et les portes se refermèrent derrière lui…

Après quatre heures de cours, Julian ressortit de la salle avec le sourire. Il avait encore une fois réussit à exaspérer son prof, et il en était content. Cette matinée passée, il s’empressa de retrouver sa petite amie Erika. En effet, il avait prévu de déjeuner ensemble, mais ça, elle ne le savait pas encore. Julian savait qu’elle avait l’habitude de trainer près de l’entrée de la faculté avec son groupe d’amies. Il alla donc à sa rencontre, en espérant qu’elle n’est rien de prévue pour ce midi. Mais même si elle était prise, il savait qu’il allait la persuader de rester avec lui. Il était quasiment arrivé à l’entrée et il ne put que constater qu’elle était belle et bien là, à rire avec ses amies. On ne pouvait remarquer qu’elle avec ce doux rire –quelques fois crispant faut avouer-, sa tenue de fashionnista et ses airs de reine genre « je dirige tous ». Il sourit, amusé de voir qu’elle ne changeait pas, mais vous savez ce qu’on dit « les bonnes choses se bonifient avec le temps… » et Erika était sa « bonne chose ». Il alla à sa rencontre.

JULIAN – Désolé les filles je vous l’enlève... – Il prit Erika par le bras, l’éloigna de ses amies histoire d’être un peu plus seul avec elle. Là, il lui donna un baiser, puis un deuxième, et enfin il reprit la parole. – Qu’importe ce que tu as prévu pour la suite, je t’enlève. Je veux passer du temps avec toi…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: #F5A6BF   Sam 9 Oct - 10:40

« Wake up in the morning feeling like P Diddy Put my glasses on, I’m out the door – I’m gonna hit this city Before I leave, brush my teeth with a bottle of Jack… » le simple fait d’entendre cette musique met très souvent la jeune femme qui porte le nom et le prénom d’Erika Adams de mauvaise humeur. Non pas que la demoiselle n’aime pas la chanteuse Ke$ha, mais entendre cette musique signifie qu’elle doit se lever pour aller en cour et non dans des autres endroits où elle aurait préféré être. C’est pour cette raison que même en pleine journée, la jeune femme ne supporte plus vraiment d’entendre cette musique, car cela lui fait penser à toute les fois où elle aurait tellement voulu rester bien au chaud dans son lit que devoir aller voir ses professeurs qui ne font que parler durant des heures sans pour autant s’arrêter et qui donnent surtout à leurs élèves des mal de cranes affreux. Enfin bref, ce matin là, lorsque le réveil se mit à sonner dans un volume qui était trop fort pour la jeune femme qui n’était pas vraiment d’humeur aujourd’hui, cette dernière ne tarda pas à l’éteindre avec comme envie soudaine de jeter son portable contre son mur, de toute façon si la jeune femme déciderait de le faire, elle en aurait un nouveau dans la seconde qui suit étant donné qu’elle est une vrai fille à papa.

Enfin bref, la Fashion Victim qu’elle est, ne tarda pas à se lever de son lit afin de pouvoir avoir le temps de se préparer comme il faut pour aller dans son université où elle étudie à la fois le stylisme mais également le journalisme. Comme presque tout les matins, la jeune femme prit un temps fou à se préparer. Le nombre de tenues qu’elle essaya pour être parfaite –comme toujours- ne se compte même plus. On lui avait déjà conseillé de préparer la tenue qu’elle met le matin la veille pour mettre moins de temps lors de la préparation matinal, mais elle savait déjà bien d’avance que si elle ferrait cela, elle changerait d’avis durant la nuit et serait donc obligé de trouver une nouvelle tenue à mettre. C’est donc pour cela qu’après en avoir essayé des tas, la jeune femme fini enfin par trouver celle qui était parfaite pour elle aujourd’hui. Après être habillée, coiffée, maquillée et tout le tralala habituelle, la jeune femme descendit dans sa cuisine où elle prit quelques choses à manger. Pas grand chose certes, - bah oui il ne faut tout de même pas qu’elle grossit – comme dit si bien sa mère, qui semble vraiment accro sur le poids de sa fille et qui ne se retient pas de lui faire remarquer lorsqu’elle à prit une simple kilos en plus.

Ayant perdu ses repères à cause du fait qu’elle a emménagé ailleurs avec une jeune femme avec qui elle n’a pas encore beaucoup parlé pour le moment, la jeune femme se pressa pour pouvoir bientôt partir de chez elle. Erika avait décidé de partir de chez elle après un énième dispute envers ses parents, qui était bien plus grave que les précédentes, elle avait enfin décidé de prendre son envol et de partir. De toute façon, si elle ne se sent pas comme avant, ce n’est pas parce qu’elle n’a pas comme avant sans arrêt ces parents sur son dos, mais surtout parce qu’elle n’habite pas au même endroit. Enfin passons, lorsqu’elle fut enfin prête, qu’elle eu prit son sac et de tout ce qu’elle avait besoin, la jeune femme sortit de chez elle et vit que son chauffeur dont elle avait appelé quelques minutes avant était bel et bien là pour la déposer devant son université. Lorsque ce fut le cas, elle ne se fit pas prier pour faire une arrivé en beauté. Erika a toujours voulu être la reine de partout où elle se trouve, c’est pour cette raison qu’elle se comporte presque tout le temps comme tel. Malheureusement, elle n’eut pas vraiment le temps de se faire remarquer aujourd’hui car elle n’était pas vraiment en avance et devait se diriger vers son cour de journalisme.

Si miss Adams adore complètement cette matière, lorsqu’on voit son professeur de cette année, on peut très bien certifier que son année va être trop longue à son goût. Ayant durant la matinée, que cette matière, la jeune femme se dit alors qu’elle aurait très bien du rester dans son lit plutôt que de venir à un cour où le professeur se croit encore à son époque où la liberté de la presse n’était pas la même qu’aujourd’hui, - il faudrait sérieusement qu’il pense à prendre sa retraite car il date tout de même un peu celui là- se dit alors Erika, regrettant d’avoir prit cette option même si pour faire ce qu’elle veut faire plus tard, elle était bien obligé.

Heureusement, la matinée passa tout de même assez vite et la jeune femme rejoignit ses amies devant l’université, comme d’habitude quoi ! Parlant de tout et de rien, les jeunes femmes se racontaient leur vie et ce qu’elles avaient fait depuis la dernière fois qu’elles s’étaient vu. Erika ne vit pas son petit ami arriver, mais plutôt l’une de ses amies, qui s’appelle Sarah fixer intensément quelqu’un derrière elle, curieuse comme elle est, elle se retourna et vit son petit ami, Julian. En seulement quelques secondes, le jeune homme la prit par le bras pour aller un peu plus loin pour qu’ils soient tranquille. Tout en partant, elle lança un regard noir, telle que si elle le pouvait elle l’aurait fusiller du regard et se dit qu’elle devrait avoir une réelle discussion avec elle car la manière dont elle a regardé SON petit ami ne lui plait pas du tout. Après l’avoir embrasser – ce qu’elle ne c’était pas fait prier pour le faire- son charmant petit ami lui dit :

Julian - Qu’importe ce que tu as prévu pour la suite, je t’enlève. Je veux passer du temps avec toi… - cela fit sourire Erika, qui même si elle fait trop sa fière pour l’admettre, l’entendre lui dire ça lui fit vraiment plaisir.
Erika – Rr, me faire enlever par un jeune homme comme toi, je craque directe. – dit-elle avec son sourire de charmeuse avant de l’embrasser une nouvelle fois.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Only you and me, just us…» feat Erika Adams    Jeu 14 Oct - 12:00

Julian n’était pas du genre à montrer ses sentiments, mais le fait d’avoir vécut une relation cacher pendant près de deux ans, le rendait quelque peu plus expressif. Pendant des mois il avait dû garder ses sentiments enfouis en lui, luttant pour ne pas casser la gueule à Austin, son rival, et petit-ami de l’époque d’Erika. Depuis, le jeune homme montrait à sa petite-amie combien il tenait à elle, et qu’elle avait bien fait de le choisir à lui, plutôt qu’Austin. C’était devenu le petit-copain idéal, bien qu’il n’en oublie pas pour autant ses habitudes. Il était le même, mais à la différence que cette fois-ci, il était fidèle. Fini les aventures d’une nuit, il était l’homme d’une seule femme, et il ne s’en portait pas plus mal. Elle avait littéralement changé sa vision de l’amour, du couple..Certes, Érika n’était pas une fille facile à vivre, facile à cerner, mais qu’importe, lui y arrivait et c’était l’essentiel. Bien sûr, des fois il a envie de se mettre des bouchons dans les oreilles quand elle lui raconte les histoires de ses copines, ou que la demoiselle veut absolument son avis sur quelle robe portait pour quelle occasion. Mais au final, s’il est avec elle, c’est bien pour ses petites manies qui en ferait fuir plus d’un. Erika était un personnage assez atypique, et c'est ce qu'il aimait, son excentricité, son franc parlé, son envie d'être la plus aimée, la meilleure...car au fond, elle lui ressemblait plus que ce qu'elle ne voulait l'avouer....

Une fois à l’écart de son groupe d’amies, le jeune homme ne put s’empêcher de goûter à ses lèvres, baiser qu’elle lui a bien évidement rendu. Faut pas croire, la petite Adams est autant accro à Julian que lui à elle. Et quand la jeune femme lui répondit, il sourit, ses paroles raisonnait dans ses oreilles.

ERIKA – Rr, me faire enlever par un jeune homme comme toi, je craque directe.

Tant mieux si elle était d’accord, car il lui aurait, de toute façon, pas laissé le choix. Ce que Julian veut, Julian obtient, c’est bien connu. Erika l’embrassa instantanément après sa phrase. Le jeune homme apprécia ce baiser qu’elle lui offrait, et comme pour le faire durer, il ne rouvrit pas tout de suite les yeux. Un petit peu fleur bleue le Julian ? Sûrement, mais ça n’enlevait en rien à sa virilité, il savourait juste l’instant présent avec elle.

JULIAN – Directement ? Je ne pensais pas que ça serait si facile… - Un léger rire sortit de sa bouche, il baissa sa tête et remarqua une nouvelle paire de chaussure, il la releva de nouveau sourire aux lèvres. – Je vois qu’on a encore fait des emplettes…

Faire les magasins était une chose que Julian n’aimait vraiment pas. Oui, il s’habillait de marque, oui il aimait y mettre le prix, mais il était hors de question pour lui de passer des journées entières à Garment District ou une autre rue commerçante de New-York. Il préférait largement relayer cette tâche à son « styliste » ou à sa petite-amie si celle si le voulait bien. De temps en temps ça lui arrivait de faire un saut dans un magasin, mais il était vraiment contre faire les magasins avec Erika. Il savait que c'était une passion pour la jeune femme, mais autant que ça reste SA passion et que ça n'empiète pas sur celle de Julian. Lui, en avait bien d'autres de passions, et le shopping en était totalement exclu.

Julian avait encore le sourire aux lèvres, à croire que c’était de mise quand il était en face d’elle. Il voulait passer du temps avec elle, mais enfaite, il n’avait pas tellement d’idée sur le programme…Qu’importe, il irait au feeling, puis tant qu’ils sont ensemble, le programme n’a que peu d’importance.

JULIAN – On n’va pas rester devant la fac’… on marche un peu ? – Ce n’était pas tellement une question, c’était plus « je te demande, mais qu’importe ta réponse, on ira quand même marcher… ». La, ils partirent tous les deux cote à cote. – Alors Mlle Adams, comment s’est passé votre matinée ?

Il savait qu’elle avait eu cours, mais ne savait pas tellement de quoi. Il avait déjà du mal à mémoriser son emploi du temps, alors impossible pour lui d’enregistrer celui de sa copine. L’université de Columbia dispose d’un énorme parc, et c’est vers ce lieu qu’ils se dirigeaient...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « Only you and me, just us…» feat Erika Adams    Ven 12 Nov - 4:33

    Vraiment tout diriger, contrôler tout ce qui se passe, décider de ce que les personnes qui sont avec elle font ou ne font pas, sont des choses qu’Erika Adams aime particulièrement. La jeune femme brune a toujours eu l’habitude de tout décider autour d’elle. Il faut dire qu’elle n’ai pas du tout du genre à suivre les autres, on l’a suit elle, mais une chose est sur, elle ne ferrait jamais le contraire, ou alors c’est vraiment très rare. Bien sur, avec certaine personnes proche d’elle, la belle jeune femme n’est pas vraiment ainsi, ou alors moins qu’avec les filles, qui sont ses aimes et que pourtant elle « dirige » sans arrêt lorsqu’elles se retrouvent à leur université. Bien sur, la jeune femme n’est pas la garce par excellence –ou pas-. Mais lorsque la belle brune se retrouve en compagnie de son nouveau petit ami, qui était son amant durant près de deux ans, la jeune femme qu’elle est n’est pas exactement la même. Bien sur, au fond elle reste tout de même la même, elle ne va tout de même pas changer radicalement, même si c’est pour Julian. Mais il faut dire qu’avant d’être avec lui, c’était tout le temps elle qui décidait lorsqu’elle était en couple, mais avec le beau jeune homme qui est aujourd’hui son petit ami, c’est complètement différent. En parlant de ce dernier, il venait d’arriver vers la belle, et après s’être un peu déplacé pour être un peu plus au calme afin de discuter tout les deux et par la même occasion s’embrasser, il lui avait dit qu’il voulait manger avec elle, du moins c’est ce qu’il voulait dire mais d’une autre manière.

    Julian – Directement ? Je ne pensais pas que ça serait si facile.- lui dit alors le jeune homme juste après qu’elle lui avait dit directement qu’elle acceptait de manger avec lui aujourd’hui.
    Erika – Profites-en car ce n’est pas près d’arriver tout les jours –. Dit-elle avec un sourire. C’est vrai que d’ordinaire, il faut vraiment trouver des bons arguments pour faire changer les habitudes qu’elle a pour ses journées type de journées de cours. Ces journées types de cours ? Et bien après ces matins de cours, elle a l’habitude d’aller devant l’université avec ses amies pour sortir ensuite afin de manger par la suite et d’aller faire un peu de shoping et de retourner à l’université afin d’aller en cours pour l’après midi. Ca peut passer pour vraiment barbant de faire cela quasiment tout les jours, mais ça ne l’est pas tant que ça au final et puis c’est Erika qui dirige tout alors elle ne peut pas vraiment se plaindre. Comme on dit souvent, c’est parfois bien de casser ses habitudes, si ça ne tiendrais qu’à Erika, ça ne serait pas le cas, mais avec Julian, c’est différent. C’est toujours mieux de changer parfois ces habitudes pour passer du temps avec son homme plutôt que de passer du temps avec ses amies. Juste après avoir dit cela, elle rajouta par rapport à la seconde phrase de son petit ami – Et oui, on ne change pas la belle Erika Adams – Dit-elle accompagné d’un sourire. Elle ? Se la peter ? Juste un peu –beaucoup-

    Enfin bref, Erika Adams et le shoping, c’est une grande histoire d’amour, c’est simple, la belle jeune femme ne peut passer plusieurs jours sans s’acheter au moins quelques choses de marque. Il faut dire qu’elle a toujours vécut dans un univers très proche de la mode. Ayant un père et une mère dans la mode, c’est un peu compréhensible tout de même. C’est donc pour cette raison que la belle jeune femme est autant fashionista.

    Le jeune couple commencèrent donc à marcher tout les deux. C’était quasiment l’une des première fois qu’ils étaient tout les deux seul à l’université. Il faut dire qu’ils ont reprit les cours il y a peu de temps et qu’avant, ils se cachaient pour se voir.

    Julian – Alors Mlle Adams, comment s’est passé votre matinée ?- Demanda alors le jeune homme tandis qu’ils se dirigeaient vers le parc universitaire.
    Erika – Et bien assez bien même si il faut dire que la matinée est passé trop bien doucement à mon goût, enfin comme d’habitude quoi ! Le professeur que j’ai eu toute la journée est vraiment barbant, je ne sais pas comment je vais faire pour tenir cette année, surtout que c’est l’une de mes matières principales. Et vous chez mister Sullivan ?

|| Je suis vraiment désolé pour cet ENORME retard. J'ai eu du mal à consigner toute mes revisions avec els rp mais je vais faire tout mon possible pour y arriver dans l'avenir ||
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Only you and me, just us…» feat Erika Adams    

Revenir en haut Aller en bas
 

« Only you and me, just us…» feat Erika Adams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: •••Harlem :: Morningside Heights :: Université Colombia :: Le campus-